Thomas GARCIA : « j’aborde 2012 avec sérénité »

Thomas GARCIA, junior 1, licencié au club de La Garde, a rejoint le programme U19 Racing Team en octobre dernier. Voici son portrait-interview.

thomas garcia

Présentes toi ? Tes études, tes projets ?

Je m’appelle Thomas Garcia. J’habite Solliès-Pont près de Toulon et je suis actuellement en 1ère STI2D (Science et Technologie de l’Ingénieur Développement Durable). Mon projet est flou car j’hésite encore entre plusieurs branches d’études.

Ton parcours cycliste. Résumé.

J’ai commencé le vélo à 9 ans, car je devais faire un sport après avoir arrêter le judo, en voyant le Tour De France ça ma donné envie d’en faire. J’ai tout d’abord commencé par faire 6 mois de VTT puis je me suis mis à la route

Que fais tu cet hiver ?

Cet hiver, je fais quelques cyclo-cross comme préparation pour la saison route, je fais également du footing et de la natation. J’ai repris le vélo de route aussi.

Comment prépares tu ta saison 2012 ?

Je prépare la saison qui arrive sérieusement en m’entraînant régulièrement et en faisant attention à ma nutrition qui est un petit défaut chez moi.

Comment abordes tu ton entrée chez les juniors ?

J’aborde la saison qui arrive avec sérénité. Ce sera avant tout une année pour apprendre, se former et découvrir le monde junior, qui est totalement différent de celui des cadets. Mais j’ai quand même dans l’idée de bien figurer sur des courses de niveau national, voir dans gagner une pourquoi pas.

Quel est ta plus grande inquiétude ?

Ma plus grande inquiétude actuellement c’est de ne pas être prêt, mais je verrais sa au fur et a mesure de l’hiver et de la saison.

Ta plus grande motivation ?

Ma plus grande motivation c’est de pouvoir faire des courses plus longues car j’adore la distance, mais aussi découvrir un autre niveau (1°,2°,3° catégories) et une autre approche de la course.

Tu viens d’intégrer la U19. Comment ça se passe ? Qu’est ce que cela t’apporte ?

La U19 est un programme qui permet de bénéficier d’une aide sur le plan moral, sportif mais aussi mécanique et nutritif. L’équipe s’entend très bien, il n’y a personne qui est exclu se qui est important pour évoluer. En bref, cela m’apporte beaucoup sur le plan humain et sportif.