Test : on a testé le nouveau cadre BTWIN ULTRA

Depuis Noël, nos coureurs ont pris possession de leur nouveau vélo, le BTWIN ULTRA, équipé d’un groupe SHIMANO ULTEGRA et de roues MAVIC.

Après quelques semaines d’utilisation, voici les retours de nos coureurs sur le vélo.

Fiche technique :

Cadre / Fourche : BTWIN ULTRA full carbone
Tige de selle : BTWIN ULTRA
Selle : FI:SI’K Arione / Aliante / Antares
Pédales : LOOK Kéo2Blade
Transmission : groupe ULTEGRA SHIMANO
Freinage : DirectMount à l’avant, traditionnel à l’arrière, SHIMANO ULTEGRA
Roues : MAVIC Cosmic Carbone 40 à boyau, ou MAVIC Kyrium Hexalight Pro à pneus
Pneumatique : pneu et boyaux MICHELIN Power Endurance / All Season

Comportement général :
Pour Maxime JOLLY, qui roulait l’an passé sur le BTWIN MACH – cadre qui a pris sa retraite bien mérité – « je trouve le vélo intéressant niveau comportement, plus nerveux en danseuse et plus rigide sur le plat. » Pour Pierre Emmanuel DUBOIS, « je le trouve assez rigide, exigeant. »

Design :
Côté design, à chacun ses goûts :  » je trouve le design pas mal très ressemblant des vélos Spécialized Tarmac » expliquera Maxime. Pour Louis FAURE :  » je trouve le design original et beau. Je trouve que la présence supérieur du noir par rapport à l’ancien (NDLR : le Mach) est mieux et les couleurs sont mieux associées. Il me ferait penser à un Trek aussi. » Même avis pour Dylan HERCHEL mais nuancé cependant sur les tubes : »Le design est assez sympa mais un peu trop carré à mon goût »

En bosse : Changer de vélo est forcément déroutant. « je le trouve très bien même si au début j’avais un peu de mal a trouver mon équilibre » raconte Maxime qui dans sa région vendéenne ne pourra pas forcément apprécier le comportement du vélo comme en montagne. Pour Louis : «  je trouve vraiment ce vélo super agréable en danseuse dans les montées. Je pense que c’est vraiment un gros point fort de ce vélo ! Je suis vraiment à l’aise en danseuse dessus ».

Au sprint :
Maxime a testé le vélo avec des roues d’entrainement sur quelques sprints lors de ses entraînements : »assez nerveux mais rien de très exceptionnel, faut voir avec des roues Carbone haute pour mieux se rendre compte. » Louis partage ce point de vue : « je n’ai pas fait beaucoup de sprints encore avec mais je pense que c’est un point faible du vélo, sur un sprint je pense qu’il est moins nerveux et transmetteur de la puissance par rapport à celui de l’année dernière »

Les +, les moins :
Maxime roulait sur le MACH de BTWIN l’an passé. Forcément, y a du changement avec l’ULTRA et sa forme en « slooping » :  « je n’aime pas trop les vélos slooping » raconte Max. Louis note un petit bémol, la finition mat du cadre :  » la seule chose que je trouve inconvénient, c’est la finition mat du cadre notamment sur les couleurs, car c’est très difficile à nettoyer comme l’année dernière avec le Mach », sentiment partagé par Dylan également.

Maxime apprécie le confort du vélo, mais aimerait plus de rigidité encore, « mais bon, il faut un juste milieu entre rigidité et confort, pas simple pour les ingénieurs 🙂 »  Pour Louis, « si je devais améliorer ce vélo, la première chose que je ferais serait de trouver une matière moins salissante et plus facile à nettoyer ».  Dylan complète en proposant de « passer à un vernis « brillant » moins accrocheur de graisse. »

Les coureurs sont unanimes sur les évolutions positives de l’ULTRA par rapport au MACH l’an passé et apprécient au global « son confort et son design« . Nul doute que ce cadre ULTRA engrangera de nombreuses victoires en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *