Simon GUGLIELMI : j’ai coché les courses de grimpeurs

Nous poursuivons à quelques jours de la reprise de la saison sur route chez les juniors, notre point avec chacun de nos coureurs. C’est au tour de Simon GUGLIELMI, Champion de France sur route cadet 2013, de faire le point.

simon HP

Comment vas-tu ?

Je vais très bien en cette fin de trimestre, à l’école je viens de finir mon TPE (noté au bac) c’est une bonne chose de faite. L’hiver est passé très vite, j’ai coupé après le chrono des nations et ensuite recommencé tout doucement le sport avec une sortie de vélo par semaine. Maintenant j’attends avec impatience les premières courses !

Comment s’est passé ton hiver ?

Durant l’hiver j’ai préparé ma saison 2014 en variant les activités (ski, course à pied, natation…). Je faisais également de la PPG, c’est important sur le vélo. J’ai fait un gros stage de ski de fond pendant les vacances avec le club, c’étais super pour rassembler l’équipe junior et nous préparer physiquement.

Comment te prépares-tu pour la saison à venir ?

En ce moment, je suis en pleine préparation pour les championnats de France de cross-country,  le 3 mars à Avignon. Je trouve que varier les plaisirs durant l’hiver me permet de me détendre psychologiquement et surtout de tenir toute la longue saison de vélo ! Je m’entraine le mercredi et samedi avec le club de vélo et deux ou trois fois en course à pied, quelques fois quand il ne fait pas très beau je vais nager !

simon montage vélo BTWIN HP

Quel va être ton programme de début de saison ?

Pour commencer je serai en stage avec la Team la première semaine des vacances, ensuite je partirai en stage club en Ardèche pour terminer ma préparation !

Suite à ça je me laisserai une petite dizaine de jours de récupération puis j’attaquerai en 3-junior (80 kms) le 23 mars ! Ensuite je participerais à la Flèche Ardéchoise le premier grand rendez-vous de l’année, en vue des sélections pour le Challenge National.

As-tu des courses que tu as cochées en particulier ?

Oui bien sur comme tous les juniors j’ai coché des courses, tel que la Classique des Alpes ou le Tour du Valromey. Que des courses de grimpeur me direz vous, mais étant donné que j’habite sur le circuit de la Classique des Alpes je trouve cela normal (rire) ! J’aimerais également essayer d’accrocher une sélection en Equipe Nationale.

Tu travailles avec un power-tape et une plateforme de suivi. Comment cela se passe ? Qu’est ce que cela t’apporte ?

J’ai commencé seulement il y à deux semaines avec le capteur de puissance et je trouve déjà cela super. Cette semaine j’effectue des tests afin de mieux me connaitre et pouvoir m’entrainer dans les bonnes zones (c’est important pour ne pas ce griller). Je remercie d’ailleurs la Team pour tout ce matériel mis à notre disposition. Cela fait vraiment plaisir d’être suivis dans notre double projet.

Tes études, tes projets post bac ?

Je suis en 1ere scientifique donc bien évidement il y a du boulot ! Pour l’instant j’arrive plutôt bien à concilier les deux et je m’en sors avec une moyenne générale au alentour de 13. Après le Bac j’aimerais aller en STAPS au Bourget du Lac ou à l’IUT (ingénieur dans les matériaux) en 3 ans au lieu de deux, on y trouve des horaires aménagés pour s’entrainer (cours que les matinées). Pour l’IUT je pourrais me renseigner auprès de Nans Peters qui est partie dans cette voie la il y a deux ans !

Comment appréhendes-tu ton début de saison chez les juniors ?

Pour mon début chez les juniors, j’aimerais bien gagner une ou deux courses et apprendre le métier comme on dit. Tout le monde me répète que ce sont les meilleures années alors je vais essayer d’en profiter ! Je sais que ce ne va pas ressembler aux petites courses de 50 kms comme en cadet, je suis donc un peu tendu.

J’ai hâte d’être en Espagne avec mes potes de la Team pour retrouver le soleil ! Il me manque un peut dans mes montagnes (rires).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *