Simon GUGLIELMI : j’ai bossé dur cet hiver, ca va payer

Après une saison Junior 1 compliqué (blessures), Simon GUGLIELMI, champion de France cadet 2013, a bien l’intention de rattraper le temps perdu. Sélectionné pour le premier stage de l’Equipe de France sur route fin février, c’est avec travail et détermination qu’il aborde 2015. Entretien.

Comment vas tu ?
Je vais bien, je suis content d’être en vacances pour pouvoir bien me reposer. Les dernières semaines de cours ne sont pas des plus faciles avec tous les contrôles qui tombent en même temps (Bac en fin d’année) C’est parfois difficile d’arriver à s’entrainer et à réviser (tout est une histoire d’organisation). Pour l’instant j’arrive plutôt bien à gérer les deux et j’espère que ça va continuer car pendant la période de compétition je serais pris tous les week-ends.
Avec le retour du soleil, je me fais plaisir sur mon vélo et c’est bien l’essentiel !

Comment as tu passé ton hiver ? 
Tout d’abord j’ai effectué ma coupure juste après le Chrono des Nations, elle m’a permis de bien récupérer ! Je suis reparti sur de bonnes bases avec des entrainements bien diversifiés (natation, ski de fond, course à pied, PPG…). Je pense qu’il est important de se changer les idées en hiver car la saison est longue.

De plus, nous avons de belles stations en Savoie alors il faut savoir en profiter !

En janvier, j’ai repris une préparation plus axée sur la route. J’ai pour cela effectué quelques cyclo-cross où j’ai eu la chance de m’imposer deux fois. Bien sûr, il n’y avait pas mes potes Sandy Dujardin et Eddy Fine… ! (Pas toujours facile de courir avec les meilleurs mondiaux ^^)

simon g

Le plus gros du travail est fait et je vais maintenant pouvoir le peaufiner avec les différents stages qui me sont proposés : 3 jours en Ardèche avec le club suivis de 5 jours en Espagne avec la team puis 4 jours à Paris avec l’équipe de France. Je vais également faire attention de bien me laisser des temps de récupération pour que cette préparation se fasse dans les meilleurs conditions possibles. J’ai la chance d’être très bien suivi par mon club et par la B’twin u19 Racing Team. J’ai d’ailleurs décidé de travailler avec Nicolas Boisson comme entraineur cette saison et pour l’instant tout se passe très bien ; il est très à l’écoute et je pense que c’est la principale qualité que doit avoir un entraineur.

Quel va être ton programme de courses en ce début de saison ?
Je vais reprendre sur des 2-3-J en début de saison qui me serviront de courses de préparation. Par la suite vont arriver les courses à étapes juniors (mes préférées), comme le Trophée Franco-Suisse et la Flèche Ardéchoise !

As-tu déjà fixé tes objectifs ? Qu’attends-tu de cette saison 2015 sur route ?
Oui, j’ai déjà planifié mon début de saison et mes premiers objectifs seront le Trophée Franco-Suisse, la Flèche Ardéchoise puis le Challenge National. Ces trois courses s’enchainent, je vais donc essayer d’être en forme à cette période là. J’attends beaucoup de cette saison, j’ai travaillé dur cette hiver et j’espère que ça va payer ! Bien sûr j’aimerai réussir à intégrer le collectif France sur des courses à étapes telles que la Course de la Paix ou le Tour des Pays de Vaud. Ce sont des courses qui me correspondent avec des contre la montre et des bosses.

Je pense que lors du stage avec l’Equipe de France nous aurons les modalités de sélection mais il n’y aura pas de surprise, seuls les plus méritants auront leur place.

Une chose est sûre, les Challenges Nationaux et les courses à étapes seront mes objectifs principaux.

Une pensée sur “Simon GUGLIELMI : j’ai bossé dur cet hiver, ca va payer

  • 19 février 2015 à 19 h 34 min
    Permalink

    Allez Simon!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *