Pneus, Boyaux, tubeless : l’embarra du choix

Aujourd’hui les évolutions en terme de pneumatique sont grandes. Chaque utilisateur doit se poser les bonnes questions sur le choix de son type de roue et son type de pneumatique. En effet, nous connaissons bien les boyaux, produit préconisé par les anciens coursiers, les pneus ont également fait leur preuve. Puis petit à petit le tubeless est de plus en plus présent sur les routes. Le tubeless a tout d’abord fait ses preuves en VTT, nous le verrons plus loin mais offre de nombreux avantages sur la route.

Dans le suite de l’article nous détaillerons les avantages et les inconvénients des différents types de pneu.

Pneu traditionnel (Tube Type) :

Pneu largement utilisé par les cyclistes plus ou moins confirmés. Le pneu à chambre à aire offre les avantages suivants :

  • Prix
  • Réparation Facile
  • Facilité de montage
  • Bonnes performances d’ensemble
  • Bon rendement

Le seul inconvénient est un risque important de crevaison en roulage basse pression.

Boyau :

Les anciens coursiers ne jurent que par le boyau que cela soit en course ou à l’entraînement. Il est vrai que les avantages sont nombreux et que le ressenti est souvent plus au goût des pratiquants réguliers.

  • Roues plus légères
  • Pression Maxi plus élevée
  • Pression Mini plus faible (Ex : Cyclocross)
  • Réduit les crevaisons par chocs / pincements (nid de poule)
  • Ressenti

Le boyau présent malheureusement des gros désavantages qui sont les suivant :

  • Le Prix du boyau est souvent élevé.
  • Même si le montage peut freiner quelques cyclistes, la réparation d’un boyau crevé est complexe et demande un certain savoir faire.

Pneus Tubeless (Tubeless Ready) :

Le pneu tubeless est peu utilisé aujourd’hui par les coursiers surement par manque de connaissance et par crainte de la nouveauté. Nos coureurs ont pu testé les pneus tubeless de notre partenaire Michelin et il en ressort que du positif.

Des avantages intéressants:

  • auto-réparant (pour petite crevaison)
  • Possibilité d’utiliser des pressions plus basse : pour augmenter le confort et l’adhérence
  • offre un bon rendement a pression égale au pneu traditionnel monté avec une chambre à aire Latex

Même si le tubeless parait parfait, il y a quelques inconvénients:

  • Montage délicat
  • Compatibilité Roue/pneu       

Alain Delcourt, ingénieur chez Michelin,  nous livre ses recommandations :

“Il est nécessaire de bien vérifier la compatibilité des roues  au montage Tubeless / Tubeless Ready. Ainsi que de respecter les pressions maxi (car un pneu Tubeless déjante plus rapidement qu’un pneu avec Chambre à air). Il est également nécessaire de vérifier la pression régulièrement et de changer le liquide préventif (sealant), tous les 2/3 mois. En cas de crevaison (mettre une Chambre à Air)”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :