Pneu ou boyau ? Tout savoir avec notre partenaire MICHELIN

Notre partenaire technique MICHELIN, répond aux questions de nos coureurs sur les boyaux et les pneus. Bref, tout ce que vous avez voulu savoir sur le sujet sans jamais avoir osé demandé 🙂 Un grand merci à Nicolas CRET, chef de produit chez MICHELIN.

Quel est l’avantage du pneu ? Quel est l’avantage du boyau ? En terme de rendement, quel est le meilleur pneu ou boyau ? 
Les pneumatiques présentent plusieurs avantages par rapport aux boyaux. 
Tout d’abord, leur montage/démontage sur la jante est nettement plus aisé et ne prend que quelques minutes, contre quelques heures pour un boyau. Ceci reste particulièrement vrai en cas de crevaison lors d’une sorte, nécessitant une réparation. 
Les pneus sont nettement meilleurs en résistance au roulement que les boyaux. Le graphique ci-dessous montre les différences de puissance consommée entre un pneu et un boyau de section identique, à différente pression : 
 

Ainsi, à 8b de pression de gonflage, la différence de puissance (en faveur du pneu) est d’environ 6W, soit un gain de 40s sur un chrono de 40km sur le plat à 300W de puissance moyenne incidente. 
Un autre avantage en faveur du pneumatique, est qu’il est possible d’adapter son choix en fonction de la météo. Avant le départ d’une course, si la météo venait à se dégrader brusquement, il est possible de changer de pneu et monter un pneu pluie type PRO4 Grip très rapidement. 

Comment choisir un pneu ? 
Le 1er conseil à donner est celui de bien identifier sa pratique et son besoin afin de bien choisir son pneu. Un mauvais choix peut avoir des conséquences importantes sur ses propres performances, ainsi que sur celles du pneumatique. 
Ainsi, si on prend l’exemple des modèles de la gamme PRO4, les PRO4, PRO4 Comp et PRO4 Comp Limited doivent être utilisés dans des pratiques cyclosport / compétition. Le PRO4 Endurance et le PRO4 Grip s’utilisent aussi bien en entraînement que sur des compétitions. Les boyaux, par leur manque de commodité de réparation, sont à préférer pour les courses. 
Le choix de la section peut ensuite se faire en fonction des performances que l’on souhaite privilégier : faible inertie pour de meilleures relances avec un pneu plus léger et donc une section plus faible (ex : 23-622), confort et faible résistance au roulement avec un 25-622, etc. 

pneu-michelin-pro4-comp-z

Quels sont les différences entre les différentes largeurs de pneu ou de boyau ? 
En fonction des dimensions, un même modèle peut avoir des performances différentes. 
Par exemple, les pneus de section 25mm ont moins de résistance au roulement que les pneus de section inférieure. Une plus large section est en effet meilleure en résistance au roulement, grâce à un pneu qui est moins déformé lors de sa mise à plat et du roulage. Ceci est un phénomène physique facile à comprendre : essayez d’imaginer un pneumatique de section 20mm et un 25mm tous les deux gonflés à la même pression. Le 20mm avec sa section bien plus fine et ronde est plus difficile à mettre à plat que le 25mm pour la même charge, car ce dernier possède déjà un profil proche de son état mis à plat. Ainsi en augmentant la section de plus en plus, on se rapproche d’un pneu qui ne requiert quasiment aucun effort de mise à plat. Ainsi, un 25-622 MICHELIN PRO4 a une résistance au roulement 10% inférieure à celle d’un 23-622 MICHELIN PRO4. 
Attention cependant, car la section de 25mm n’est intéressante que parce qu’elle représente un optimum de performance : au-delà de cette section, certes les efforts de mise à plat seraient moindres mais sont compensés par des pertes autres dans l’aire de contact. Ainsi, un 28mm pourrait très bien avoir une résistance au roulement supérieure au 25mm, tout en ayant des caractéristiques moins dynamiques (inertie plus importante pour le 28mm). 
Dernier point, les pneus de section plus importante permettent pour une pression de gonflage identique, d’avoir un volume d’air plus important. Cela augmente la capacité de filtration et d’absorption du pneumatique, et peut donc être un réel avantage sur des routes accidentées. 

Michelin Pro 4 Endurance - Pneu utilisé par les juniors de la U19 Racing Team
Michelin Pro 4 Endurance – Pneu utilisé par les juniors de la U19 Racing Team


A quelle pression doit-on gonfler un pneu ? Un boyau ? 
La pression de gonflage pneumatique dépend principalement de 3 éléments : 
ð        Masse de l’ensemble cycliste équipé / vélo 
ð        Pneumatique utilisé 
ð        Habitudes de roulage 

Tout d’abord, nous invitons les personnes qui ne connaissent pas leur pression optimale de roulage à lire les instructions données sur les packagings de nos pneus et chambre à air. 
D’une manière générale, il faut augmenter la pression de gonflage lorsqu’on augmente la masse du cycliste, tout en ne dépassant pas la pression maximum de roulage indiquée sur les flancs du pneumatique. Ainsi, pour un 23-622 MICHELIN  PRO4, vous pouvez gonfler jusqu’à 8b maximum, en sachant que l’optimum de chaque personne dépend de sa manière de rouler, le type de route rencontré, la rigidité des roues et du cadre utilisés, etc. Les coureurs professionnels utilisent très souvent de fortes pressions car ils recherchent la plus faible résistance au roulement, en se souciant peu du confort. Ceci dit, certains coureurs ou cyclo sportifs préfèrent rouler un peu moins gonflé pour favoriser le confort et ainsi la fraicheur en fin de course, etc. 
Quoi qu’il en soit, la pression de roulage est fondamentale en pneumatique. Il faut veiller à toujours respecter les pressions de gonflage du couple pneu/chambre à air et le mieux reste encore d’essayer différentes pressions pour trouver son optimum. Un MICHELIN 23-622 PRO4 fonctionnera parfaitement avec une chambre à air MICHELIN  Aircomp ou Airstop A1, alors qu’un 25-622 nécessitera une chambre à air A2, adaptée à cette section plus importante. 
Des pressions différentes entre l’avant et l’arrière peuvent aussi être utilisées pour privilégier le confort sur la direction avec une pression plus faible à l’avant qu’à l’arrière. 

D’une manière générale, nous ne préconiserons jamais de surgonfler unilatéralement, et nous conseillons de toujours faire des essais. 

Quels conseils pour le stockage d’un pneu ? Un boyau ? Des trucs et astuces ? 
Les matériaux actuels vieillissent bien, mais il faut être attentif aux conditions de stockage. Ainsi, un pneu ou boyau stocké (chez soi ou en magasin) au soleil, avec des cycles de température, de rayonnement UV, d’exposition à l’Ozone, etc., pourra subir un vieillissement accéléré, avec un risque de bakélisation de la zone exposée. Nous ne donnons pas de règle générale, car tout dépend des conditions de roulage et de stockage du pneumatique. De très longues périodes de stockage même dans des conditions maîtrisées entraînent généralement une légère diminution des performances initiales du produit. 
Concernant les pneus montés sur roues, nous ne préconisons pas particulièrement de dégonfler ses pneus entre chaque sortie. Les carcasses et matériaux actuels sont parfaitement adaptés à une utilisation intensive et quotidienne, il n’y a donc pas d’intérêt à dégonfler. 

Il n’y a aucun intérêt à faire sécher un pneumatique, les propriétés optimales des composants étant obtenues après vulcanisation dans le moule. 
Les boyaux utilisent un process différent avec une carcasse étuvée et non cuite, et certains composants collés sans cuisson (vulcanisation à froid). On peut parfois être amenés à les faire sécher à l’air libre, pour que la carcasse enduite de solution de latex, ait le temps d’obtenir toutes ses qualités de souplesse avec l’évaporation des solvants. Il n’y a cependant pas de règle absolue, et il est possible de coller un boyau sur la roue dès son achat, et de l’utiliser rapidement en obtenant les performances attendues. 

2 pensées sur “Pneu ou boyau ? Tout savoir avec notre partenaire MICHELIN

  • 5 juin 2014 à 21 h 22 min
    Permalink

    Bonjours j ai que 11 de moyenne c est grave pour réussir a etre dans votre equipe

  • 8 juin 2014 à 8 h 33 min
    Permalink

    bonjour
    non aucuns pb

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :