Pierre IDJOUADIENE : pour la Lorraine !

Pierre IDJOUADIENE réalise une très belle saison en réussissant pleinement son double projet sportif / scolaire (médaillé de bronze aux championnats d’Europe et  mention très bien au BAC. Le point avant les championnats de France de l’Avenir.

U19  : Comment vas tu ?

P.I. : De mieux en mieux ! J’ai eu quelques difficultés après les championnats d’Europe, j’ai traîné un gros rhume pendant quinze jours et ça n’a pas aidé à retrouver la forme. Mais depuis quelques semaines je remonte et je sens que je monte en puissance !

U19 : Comment abordes tu les championnats de France ?

P.I. : Sereinement, je ne me mets aucunes pressions. Les championnats de France sont cette année assez spéciaux du fait que je ne me suis pas préparé spécifiquement pour ces deux épreuves (chrono + course). J’ai privilégié une période de récupération à la fois physique et mentale après les Europe en vue d’objectifs plus éloignés (enfin j’espère pouvoir prétendre à une sélection pour fin septembre). Cette absence de pression sera je l’espère profitable, je courrai plus libéré et peut-être aussi beaucoup plus appliqué et concentré.

U19 : Quelles ambitions sur ce championnat ?

P.I. : Comme sur chaque grande course, je m’y rends avec l’ambition de faire le meilleur résultat possible ! Surtout je ne me mets pas de pression de résultat, disons que j’espère être présent, acteur, gagner si possible ou participer à une victoire lorraine. En fait je veux surtout qu’on puisse voir que les coureurs lorrains sont là et ont leur place sur ce rendez-vous. C’est mon premier championnat de France depuis les cadets où je sens qu’une véritable course collective est possible ! Donc c’est avec un objectif de réussite individuelle, mais surtout collective que je prendrai le départ de la course en ligne. Sur le chrono, j’y vais surtout pour me faire plaisir et tenter d’avoir la meilleure performance possible, je donnerai tout !

U19 : Comment vois tu la course en ligne se dérouler ?

P.I. : Le parcours ne présente pas de réelles difficultés sur le plan du profil. Mais il faudra faire attention au vent sur les routes très dégagées entre les champs. Qui dit vent dit bordures, alors je vois bien le peloton exploser sous l’impulsion des gros comités, voire même d’individualités qui préfèreront éviter une arrivée massive avec 140 coureurs ! Cela promets je pense une belle course où il faudra être attentif et audacieux pour tenter des gros coups qui je pense souriront. Je vois un mec arriver seul suivi par un petit groupe d’une quinzaine de coureurs, mais pas une arrivée massive.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :