Pierre-Henri LECUISINIER : « ce que j’aime, c’est gagner des courses »

Interview exclusive de Pierre Henri LECUISINIER après son titre de Champion d’Europe. Il profite de sa semaine de repos pour répondre à nos questions et … regarder le Tour de France.

Samedi 16 juillet, tu es devenu Champion d’Europe Junior sur route à Offeida en Italie. Comment c’est passé cette course ?
En début de courses je n’avais pas d’excellentes jambes mais heureusement comme nous avons un équipe très forte et très collective en France, nous avions deux coureurs à l’avant, dans le peloton les cinq autres français dans le peloton n’avaient qu’à contrôler. Une fois cette échappée rejointe j’ai contré à 35 kms de l’arrivée, nous nous retrouvons à quatre avec encore deux français (Pierre Latour et moi), ensuite nous ne sommes plus que deux avec un coureur belge jusqu’à ce qu’Olivier Le Gac (encore un français!) nous rejoigne à l’amorce du dernier tour. Ensuite dans le dernier tour même si le coureur belge était très fort, nous étions en surnombre et nous avons attaquer à tour de rôle pour prendre au final les deux premières places.

Que représente cette victoire, ta première au niveau internationale ?
C’est une grande satisfaction pour moi car le vélo est ma passion, je fais des efforts pour cette passion tout les jours mais c’est ce que j’aime donc cela ne me pose pas de problèmes. Cependant la saison n’est pas finie, il reste de belles courses à gagner, et si j’ai la chance de faire une carrière celle-ci ne fais que commencer donc c’est bien mais c’est loin d’être une finalité je ne suis que junior! Mais je sais apprécier cette victoire à sa juste valeur.
Elle récompense aussi mon entourage, mes parents qui me suivent toujours, ma sœur, ma famille en général, mes amis, mon entraîneur, et puis tout ceux qui me soutiennent et notamment la U19 Racing Team.

Comment as tu construit ce succès ?
Une victoire peut importe le niveau de celle-ci, ne se construit pas du jour au lendemain, il faut travailler, travailler et encore travailler !
On dit souvent que les courses de l’été se gagnent en hiver, je pense que c’est vrai.
J’ai fait un bon hiver, une bonne préparation, ensuite grâce à cela j’ai pu être sélectionné en équipe de France pour Paris-Roubaix puis pour la course de la Paix et le GP Général Patton. Ce sont toutes des épreuves de la Coupe des Nations Juniors, des épreuves où on roule avec les meilleures juniors mondiaux, ce sont des courses ou cela
roule vite ça m’a permis de prendre de la caisse. J’ai également couru une Coupe de France Espoir qui m’a fait prendre du volume et confiance en moi.
Et puis je pense aussi que ce succès s’est forgé à l’entrainement, depuis début juin j’ai bien travaillé à l’entrainement, je me suis appliqué. Je dois remercier mon entraîneur car je pense sincèrement la moitié du titre lui appartient, il va falloir couper le maillot en deux !

Quels sont tes prochains objectifs ? La suite de ta saison ?
Pour le suite de ma saison déjà je vais courir avec le maillot de Champion d’Europe donc j’irais avec grand plaisir sur toutes les épreuves que je dois disputer jusqu’à la fin de l’année, comme le Tour d’Auvergne qui sera une reprise puisque j’ai coupé la semaine qui suivait le championnat d’Europe, je prendrais ensuite part à la Montpinchon Junior le 7 aout, j’irais ensuite en Allemagne pour le Trofeo Karlsberg en Coupe des Nations avec l’équipe de France à la mi-aout, ensuite il y aura le Championnat de France CLM le 18 aout, et le Championnat de France sur route le 20 aout.
A la fin septembre auront lieu les Championnat du monde au Danemark, je prendrais part à la course en ligne car mon titre européen me qualifie automatiquement, pour le contre-la-montre je ne suis pas certain mais j’espère y participer.
J’aimerais bien gagné une étape au Trofeo Karlsberg et faire une belle course au Championnat de France de contre-la-montre.

Devenir coureur professionnel, est-ce un de tes projets ? Quelles études fais tu et que feras tu après le bac ?
A la rentrée je serais en Terminale STG, donc je serais dans l’année du BAC, ensuite j’envisage de poursuivre mes études par un DUT Techniques de Commercialisation. Devenir coureur professionnel, c’est le rêve de beaucoup, beaucoup de coureurs il y a donc beaucoup de monde au portillon ! J’aimerai y parvenir mais si je n’y arrive pas je n’aurai aucuns regrets car je sais que j’aurais tout fait pour, de plus avant j’aurais assuré mes arrières car j’aurai continué mes études donc cela serait intéressant de devenir professionnel mais pas dramatique si je n’y parviens pas.

Depuis trois ans tu participes au programme U19 Racing Team, qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que ça t’apporte?
La U19 Racing Team, c’est un programme qui permet à des coureurs juniors d’être accompagner durant ses saisons juniors, avec des stages, du prêt de matériel, mais pas seulement on peut aussi échanger avec divers intervenants des marques partenaires. Durant les stages ont peut aussi échanger avec les coureurs de la team que l’on revoit ensuite sur les courses, pour moi les stages ça me permet de me perfectionner un peu en mécanique parce que je ne suis pas très bon… En fait c’est un programme très enrichissant et novateur.

Tu roules sur le Facet 9. Que penses tu de ce vélo ?
Le Facet 9, c’est d’abord un vélo qui est très maniable et c’est ce que j’apprécie le plus sur ce vélo, dans les descentes il est très facile à piloter, très souple. Je l’ai également trouver excellent sur les pavés lors de Paris-Roubaix Junior, sa
maniabilité était utile lors des changements de direction sur les pavés, il répondait bien aussi lorsqu’il fallait tenir le haut du pavé et rouler vite sur ceux-ci.

Pour toi qu’est ce qui est t’important dans un vélo ?
Pour moi l’important dans un vélo c’est d’abord qu’il soit efficace, à la fois rigide qu’il ai du répondant et maniable. Ce sont pour moi les deux qualités principales pour faire un excellent vélo.

Qu’améliorerais-tu sur ce vélo ?
Sur le Facet 9, j’améliorerai la boîte de pédalier que je renforcerai un peu, et je reviendrai à une tige de selle classique ou alors je ferai une tige de selle complètement intégrée car je n’aime pas trop ce concept de tige de selle semi-intégrée.

Tu utilises des chaussures BTWIN Comp 9 et le casque BTWIN Comp, pourtant ce ne sont pas des Top de gamme et des produits de marque. Sont ils pour autant de bons produits?
Le casque BTWIN Comp que j’utilise n’est certainement pas le plus esthétique du peloton, mais il possède un bon confort, une bonne aération et un bon système de serrage, donc je pense que c’est un bon casque techniquement c’est un bon produit bien abouti.
Les chaussures BTWIN Comp 9 n’ont rien à envier à d’autres chaussures bien plus chères ! Le système de serrage est bien étudié, même par de fortes chaleurs je n’ai connu aucuns problèmes avec ces chaussures cette saison le confort est donc bien présent.
Je n’attache pas beaucoup d’importance à l’esthétique pour ce genre de choses donc l’essentiel est le confort donc je suis satisfait de ces produits.

Quelle question aimerais-tu que l’on te pose et quelle réponse ferais tu ?
J’aimerai qu’on me demande ce que je préfère dans le vélo, et je répondrais gagner des courses !

Quelque chose à rajouter ?
Une devise : «Si tu veux gagner des courses tu gagneras de l’argent, si tu veux gagner de l’argent tu ne gagneras pas de courses.»

3 pensées sur “Pierre-Henri LECUISINIER : « ce que j’aime, c’est gagner des courses »

  • 29 juillet 2011 à 21 h 43 min
    Permalink

    Très sympa cette interview. Et belle conclusion.

  • 16 septembre 2011 à 22 h 06 min
    Permalink

    slt PHL
    bon commentaire bonne analyse bonne chance pour les mondieaux vive le velo sport gerzatois a bientot patrick

  • 20 novembre 2011 à 23 h 17 min
    Permalink

    Sa devise figure dans les bureaux de l’ACBB, elle est l’oeuvre de Robert LEROUX, directeur des fameuses chicorées, qui sponsorisait à l’époque (1960) la fameuse équipe professionnelle (ACBB-LEROUX- HELYETT) de Jacques ANQUETIL. Bienvenue au Vendée U.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *