Nicolas MALLE : devenir un coureur tous terrains

Suite de notre série d’interviews de début de saison avec cette fois ci, Nicolas MALLE, le jeune junior Normand, 6ème des Championnats de France de l’Avenir cadet à St Omer l’an passé.
Comment vas tu Nicolas ?
Ca va bien, le moral est là, les sensations reviennent à quelques semaines de la reprise, je me suis habitué à mon nouveau vélo BTWIN MACH 740 depuis près de un mois et demi.

Comment as tu passé ton hiver ?
Lors de la trêve hivernale, j’ai profité de cette pause pour voir ma famille et mes amis, sortir un peu du monde du vélo. Ensuite le stage à Lille, avec la BTWIN U19 Racing Team, pour récupérer nos vélos que nous avons monté, ce stage m’a permis de revoir les copains. Ensuite la reprise c’est fait avec mon nouveau vélo, très polyvalent que ce soit sur le plat ou en monté. En ce moment je fais du foncier, pour avoir de bonnes bases, et quelques intensités.


Comment abordes tu tes débuts chez les juniors ?
J’aborde la saison de junior 1 comme une saison de découverte mais où je ne manquerai pas de me montrer si l’occasion se présente, j’espère être présent dés les premières épreuves nationales, grâce notamment au stage d’Espagne qui va bientôt avoir lieu. J’espère aussi progresser dans l’effort solitaire pendant la saison, rester régulier toute l’année.


Quel va être ton programme de courses en ce début de saison ?
Je reprends le 1er Mars à St Hilaire, course organisée par mon club, j’espère pouvoir me mêler à la bagarre, ensuite se sera dans le 27, le maillot des Jeunes Léopard Normand qui est une épreuve toutes catégories, et ensuite deux courses que j’affectionne, le Trophée Louison Bobet et la Ronde du Printemps.


As tu déjà fixé tes objectifs ? Qu’attends tu de cette saison 2015 sur route ?
Mes objectifs sont principalement le Trophée Louison Bobet et la Ronde du Printemps en début de saison là où déjà mes prédécesseurs ont déjà brillé, mais aussi lors des Challenge Nationaux, La Vallée Verte qui correspond à mon profil, la Classique des Alpes Junior, où je verrai ce que je vaux vraiment dans la montagne, j’attends de cette saison de confirmer ma saison de cadet 2, et de progresser dans l’effort solitaire et conserver ma pointe de vitesse tout en passant les bosses, bref devenir un coureur tous terrains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *