Maxime JOLLY : « J’ai pas mal appris sur moi-même »

Maxime JOLLY est membre de la structure depuis déjà deux saisons. Il est donc l’un des plus anciens du projet. Il vient de terminer sa première saison chez les juniors. Entretien.

Quel bilan tires tu de ta 1ère saison junior ?
J’ai fais une saison raisonnable avec quelques résultats sur les courses internationales et surtout un grand apprentissage à ce niveau qui j’espère me servira pour la suite.

Le passage cadet – junior est souvent difficile. Comment l’as tu vécu ?
Le fait d’avoir fait du cross m’a bien acclimaté à la catégorie junior et ensuite les différents stages mon permis de bien passer ce cap. Mais les premières courses de 130 km m’ont fait un peu peur au début !

J’ai pas mal appris sur moi-même avec les courses par étapes

Qu’as tu appris cette saison ?
J’ai pas mal appris sur moi-même avec les courses par étapes où j’ai pu voir que mes résultats étaient souvent sur la 3ème ou 4ème étape. Mais aussi collectivement où avec la BTWIN U19 AG2R LA MONDIALE on apprend à se mettre au service d’un groupe que ce soit sur le vélo ou en dehors d’ailleurs.

Tu as couru avec la BTWIN U19 AG2R LA MONDIALE en Europe, qu’est ce que tu en as retenu comme expérience ?
Je m’estime chanceux, j’ai fait 5 courses en Europe et j’ai pu découvrir le niveau international. Je retiens surtout les courses par étapes où l’on apprend vraiment à se connaître.

Ta 2ème saison au sein de la BTWIN U19 AG2R LA MONDIALE s’achève, qu’est ce qui t’a le plus marqué ? ton meilleur souvenir ?
A ce jour, les différentes rencontres avec des coureurs comme Pierre Latour ou Corentin Ermenault m’ont marqué du fait d’avoir l’envie de faire pareil qu’eux. Mon meilleure souvenir c’est sur les 3 jours d’Axel en Belgique, ma première course par étapes avec des pavés, une vraie course Belge quoi !

Comment va se dérouler ton hiver ?
Souffrant de la Mononucléose depuis le mois de Juillet, je pris mon mal en patience et pensé à autre chose, j’ai pu faire une bonne coupure et maintenant je rentame ma préparation pour être au top d’entrée de jeu l’année prochaine. Pour cela je ferai un peu de cross.

être présent dès le mois de mars

2018 c’est déjà demain, quels envies, quelles ambitions ? 
Le but pour moi sera d’être présent dès le mois de mars pour essayer d’élargir mon programme de courses à l’international. 😉

Avec Valentin Retailleau, vous formez un duo de choc en courses à l’étranger.  
Avec Val on se retrouve souvent ensemble dans le peloton et on partage notre chambre en déplacement sur toutes les courses avec la BTWIN U19 AG2R LA MONDIALE. On ne se connaissait pas avant et maintenant c’est le coureur dont je suis le plus proche dans l’équipe 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :