FORMATION : Maxime GRESSIER, mécano au Superprestige

A l’occasion du SUPERPRESTIGE, Maxime GRESSIER, cadet 2, était du voyage… mais du côté de l’encadrement.

« Le projet de la structure est d’accompagner et de former les coureurs. La formation mécanique peut se faire en étant mécano-assistant des autres. C’est pourquoi nous avons proposé à Maxime Gressier de venir jouer ce rôle là durant les deux jours » raconte Nicolas MARCHE, entraineur au sein de la team.

max mecano2

 

« C’est une grande expérience pour moi, j’ai pris beaucoup de plaisir à être le mécano / assistant de mes collègues. D’abord, samedi, j’ai préparé les vélos pour la reco puis le soir, on a nettoyé tous les vélos au jet d’eau, séché chaque vélo et ensuite on a fait avec les coachs un topo mécanique (changement de cables / chaines si nécessaire).  Je me suis rendu compte du travail qu’il y a sur ce type de courses pour les mécanos. Faut écouter le coureur, comprendre son besoin, ses attentes puis être très réactif et ordonné. » raconte Maxime.

« Le dimanche, tandis que mes copains dorment encore, je suis parti à 7h15 pour aller au circuit installé la tente et les home trainer. J’ai massé les coureurs qui le voulait, puis ensuite on est allé au poste de dépannage. Là, c’est très speed, car il faut vite aller laver le vélo du coureur, et être prêt à toutes éventualités… Ca passe très vite. Après la course, faut tout nettoyer et ranger. J’ai beaucoup appris ce week end » conclu Maxime.

Une belle expérience que Maxime souhaite reconduire dans le futur, même si il préfère être coureur que mécano 🙂

max mecano3