Maël GUEGAN : La puissance et le capteur QUARQ

Maël GUEGAN, junior 2, nous parle du travail d’entrainement avec le capteur de puissance QUARQ.

La structure de formation B’Ttwin U19  Racing Team a depuis plusieurs années investit humainement et financièrement dans le suivi de la performance : un projet qui leur tient à cœur.
En ce début d’année 2016, la structure s’est dotée de 9 capteurs de puissance : des pédaliers QUARQ. Ces derniers outils de mesures nous sont mis à notre disposition, et c’est un vrai plus pour le suivi de l’entrainement et notre collaboration avec l’entraîneur.
Ils nous permettent, en tant que coureur, de travailler dans nos zones sur des intervalles et des temps précis. Travailler avec la puissance est également très intéressant pour nos entraîneurs ; ils peuvent grâce à ces capteurs suivre au plus près nos séances et peuvent ainsi ajuster nos programmes d’entrainement en fonction de notre forme. En effet, les 19 coureurs présents au sein de la U19 habitent aux quatre coins de la France bien souvent très loin de leurs entraineurs respectifs.

vélo route BTWIN MACH U19 RACING TEAM

Toutes nos données de puissance sont ensuite mises en ligne sur la plateforme d’entrainement www.u19racingteam.velobook.net  C’est donc un suivi à long terme qui peut s’effectuer à partir des ces outils et nous pouvons suivre notre progression mois par mois et années par années.

Capture d’eěcran 2016-01-20 aĚ 11.59.23

A partir de cette plateforme, les entraîneurs peuvent analyser, comparer et évaluer nos séances. Les analyses de puissance se font à partir de graphiques alliant courbes de puissance, cadence, fréquence cardiaque et diverses autres données.

Ces pédaliers ont été monté sur nos vélos et pourront donc être utilisé à l’entrainement mais également en course - et ainsi récupérer un maximum de données.

quarq riken

A titre personnel, je suis très heureux de pouvoir travailler avec un capteur de puissance.
L’an passé, j’avais un SRM à disposition et cette année un QUARQ qui va me permettre de bien travailler à l’entrainement et de voir évoluer mes performances. Cet outil d’entrainement va également permettre à mon entraîneur de toujours avoir un œil sur mes séances !
Cela me fait découvrir également les méthodes et moyens de travail utilisé par les pros, sans oublier le vélo plaisir que les coachs nous transmettent. Les watts c’est bien mais il faut aussi saisir les occasions, travailler avec ses sensations et provoquer. Les watts sont un outil de travail, indispensable à certains moments, mais il faut également savoir faire sans : Les paroles du coach. La connaissance de soi est primordiale… et la puissance nous aide la dessus notamment avec les débriefings de séance ou la gestion de l’effort.

Je remercie la BTWIN U19 Racing Team pour son engagement et investissement sur le suivi de la performance et la mise à disposition de ce matériel.

Maël GUEGAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *