Léo KRAEMER : « j’aime jouer sur le vélo »

Si le confinement à une chose de positif pour Léo KRAEMER, junior 1 du Team Meder, c’est qu’il a pu mieux s’organiser : « j’avais toujours eu du mal à m’organiser, je gérai mal mon temps. Là, depuis le début du confinement, j’ai plus de temps pour faire les choses. Je prépare mes cours, j’aide à la maison, j’ai commencé à faire de la cuisine… C’est pas une contrainte, je vis très bien cette période. »

Le début de saison a pas été simple pour Léo. « j’ai eu du mal à me situer au sein de la Team. Le niveau est très élevé. Je me suis mis beaucoup la pression au début, jusqu’à une bonne coupure dans la saison de cyclocross. J’ai repris avec du plaisir, l’envie en cyclocross, j’étais mieux sur la fin de saison dans les sous-bois. »

Venu au cyclocross par son papy, président d’un club de vélo et également vélociste comme son père, Léo a débuté en pré-licencié sur le vélo route d’abord. Le cyclocross par la suite, partagé entre les deux disciplines.
Vrai fan de vélo, Léo aime aller rouler seul, s’évader : « j’aime bien être face à moi-même, j’aime l’ambiance des courses, les stratégies, le placement. J’aime bien jouer sur le vélo dans le peloton. »
Si sa course préférée est le championnat du monde, « c’est la course à gagner , le plus gros évènement de la saison, ça se joue sur une seule course, une seule étape. Benoît Cosnefroy l’a bien raconté l’autre soir lors de la visioconférence que l’on a fait avec VAN RYSEL – AG2R LA MONDIALE. Ca donne envie ! »

Son rêve : « être tout d’abord épanoui, heureux. Ensuite si je peux devenir professionnel, si j’en ai les capacités, why not… J’aime bien le tempérament posé de Geoffrey Bouchard, un gars qui est arrivé à passer pro tardivement, en ne lâchant rien. En bossant. » Mais pour le moment, la priorité de Léo, ce sont les études : « je veux avoir un bagage scolaire pour avoir le plus de possibilités par la suite. Une carrière chez les pros, c’est court. » Bac STMG l’an prochain, puis des études en Ecole de Commerce, « pour travailler dans le management, le commerce. »

A part le vélo, Léo aime bien la pêche, « une activité que je faisais avec mon grand-père très régulièrement », mais aussi la rando, les balades.
Si ses coureurs sont Benoit Cosnefroy « un coureur plein d’énergie, qui joue dans le peloton », Léo apprécie aussi Mathieu Van Der Poel, « coureur multi tâches ! »
Des projets, des rêves, Léo a de quoi penser sur le vélo quand il s’en va rouler seul, un moment qu’il préfère : « je me refais la course, je repense à ma journée, je me mets comme si j’étais dans le peloton, en course… »
Léo qui a fait aussi deux ans de hand-ball commence a bien se connaitre : « J’arrive généralement a bien prendre les bons coups, avoir une bonne lecture de la course, par contre je manque encore de confiance en moi. Cela me joue des tours. Mais j’y travaille. »

Une pensée sur “Léo KRAEMER : « j’aime jouer sur le vélo »

  • 22 avril 2020 à 18 h 30 min
    Permalink

    Coucou la petite famille KRAEMER,

    C’est une belle interprétation Léo, c’est très bien ce que tu fais.

    Très fière de toi, tu y arriveras, il n’y a pas de raisons!!!!!!

    RESTEZ CONFINER et PRENEZ SOIN DE VOUS.

    BISOUS.

    Christine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *