Julien BOURDIAUX : « On voit que la culture du vélo à l’étranger n’est pas la même qu’en France »

 

Le Bourguignon vient de terminer sa première saison chez les juniors. Interview le jour de ses 17 ans.

Quel bilan tires tu de ta 1ère saison junior ?

Saison assez compliquée pour moi où je n’ai jamais réellement eu les sensations voulues. Une année riche en découverte au niveau des courses UCI que j’ai pu faire mais aussi les différents stages.

Le passage cadet – junior est souvent difficile. Comment l’as tu vécu ?

Ce fut une année comme je l’ai dit difficile sportivement et mentalement mais j’espère bénéfique pour l’année de j2

Qu’as tu appris cette saison ?

Ce qui m’a le plus marqué, c’est la façon de courir et de frotter sur mes 2 courses que j’ai pu faire en Italie. J’ai beaucoup appris sur le domaine de l’entraînement et des « à côtés » du vélo.

On voit que la culture du vélo à l’étranger n’est pas la même qu’en France

Tu as couru avec la BTWIN U19 AG2R LA MONDIALE en Europe, qu’est ce que tu en as retenu comme expérience ?

Sacré expérience ! On voit que la culture du vélo à l’étranger n’est pas la même qu’en France, les courses ne se déroulent pas comme en France et le niveau y est élevé !

Ta 1ère saison au sein de la BTWIN U19 AG2R LA MONDIALE s’achève, qu’est ce qui t’a le plus marqué ? ton meilleur souvenir ?

Ce qui m’a le plus marqué c’est le pallier difficile à franchir entres les cadets et les juniors, l’approche au niveau tactique y est la plus différente .

Mon meilleur souvenir c’est le stage de cet été avec toutes les rencontres que l’on a pu faire et l’enchaînement avec un week end en Italie pour 2 courses.

Comment va se dérouler ton hiver ?

Je suis en coupure dés maintenant et je vais préparer ma saison 2018 en passant par quelques cyclo-cross et de la ppg.

2018 c’est déjà demain, quels envies, quelles ambitions ?

J’ai envie de réussir une grosse saison au plus haut niveau. Beaucoup d’ambitions et surtout une envie de bien faire tout en me faisant plaisir !

Que peux tu dire pour donner envie au cadets de postuler pour les années suivantes ?

C’est une structure unique en France et même en Europe ! C’est pour moi surtout une structure pour faire découvrir tous les «  à côtés du vélo » et c’est des choses qui serviront dans la vie et des expériences enrichissantes.

Tout est fait pour que l’on soit dans les meilleurs disposition donc c’est top.

 

 

MERCI BEAUCOUP 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *