Interview de la Gazette des Sports sur Joss BAR et PHL. Extraits

Jocelyn Bar, l’ombre de Lecuisinier.

Récent vainqueur de la Ronde de l’Isard, ancien champion du Monde et d’Europe junior, Pierre-Henri Lecuisinier doit son succès à son talent mais aussi à une équipe et à un entraîneur : Jocelyn Bar. Ce dernier, ancien coureur professionnel, répond aux questions de La Gazette Des Sports et évoque le succès de son poulain.

Propos recueillis par Josselin Riou.

La complicité entre l'entraineur et le coureur, sous le regard expert de Cyril SAUGRAIN

Tout d’abord, quelques mots pour te présenter.

J’ai été coureur cycliste jusqu’en 2010. J’ai évolué trois ans au CC Nogent/Oise où j’ai eu la chance de participer à des épreuves avec l’équipe de France. J’ai été stagiaire à la FDJ en 2009 puis j’ai signé un contrat professionnel à Roubaix-Lille-Métropole. Une petite blessure m’a écarté des pelotons en 2010 et l’équipe n’a pas renouvelé mon contrat.

J’ai fait le choix de mettre un terme à ma carrière cycliste et de m’orienter sur une autre carrière, mais dans le commerce. J’ai démarré au Btwin Village comme vendeur où je faisais 20 heures par semaine. Désormais, je suis responsable cycle dans ce même magasin. Je suis sous la tutelle de Cyril Saugrain, directeur du Btwin Village et ancien professionnel, vainqueur d’étape sur le Tour.

Comment t’es venu l’idée d’entraîner ?

A la base, le métier d’entraîneur n’est vraiment pas une vocation pour moi. J’y suis arrivé plus ou moins par hasard.

Pour lire la suite, cliquez vite ici http://lagazettedessports.wordpress.com/interviews/bar-lecuisinier/