En visite au b’Twin Village…

Durant trois jours, Pierre André ANIZAN, Barthélémy FABING, Thibaut BOULANGER et Pierre MONCORGE se sont rendus à Lille, au siege de b’Twin, pour visiter les coulisses du b’Twin Village.

Le samedi, visite du magasin b’Twin Village avec Josselin Bar, ex-pro de Lille Roubaix Métropole, aujourd’hui vendeur chez b’Twin Village. « On a beaucoup parlé avec Joss de son parcours et des ses projets« , raconte Thibaut qui suit une filière commerce…

Puis les coureurs ont pu essayer dans le magasin les vélos proposés aux clients. Ils ont découvert les versions clients des b’Twin Facet 3 et b’Twin Facet 9 comme ici Pierre André Anizan.

Au sein du b’Twin Village, une immense salle est à la disposition des clients pour tester les vélos, et tous les vélos ! Les trois compères se sont donnés à cœur joie pour tester les BMX sur la piste indoor !!

L’après midi, malgré le froid glacial,  les coureurs sont partis tester les nouveaux vélos b’twin Facet 3 et 9 dont ils auront pour la saison 2011 les cadres en test longue durée pour b’Twin. « Certes il faisait froid, mais quel bonheur d’être parmi les tous premiers à monter dessus.. » raconte Barth.

Après avoir passé le dimanche à la Coupe du Monde de Cyclocross pour encourager l’Equipe de France et Clément Venturini, le lundi est consacré à la visite des coulisses du b’Twin Village.

Les coureurs sont accueillis au Laboratoire de Test qui juxtapose le magasin. « MKNIX Laboratory » permet de tester sur différents banc-test les composants des vélos, que ce soit avant la commercialisation que pendant, dans le but de toujours contrôler la qualité des vélos b’Twin.

Devant nous, une des nombreuses machines à tortures « made in decathlon » qu’utilisent la quinzaine de techniciens qui travaillent sur les tests produits.

« Je suis tout simplement fasciné par les machines qu’ils utilisent et les protocoles de test que met en place b’Twin. Ici, ils peuvent tester dés la conception, d’abord sur ordinateur la résistance des cadres, puis ensuite, tester sur les machines outils les prototypes… Alors que les vélos doivent répondre à la norme Européenne, b’Twin met la barre beaucoup plus haut : 1,5 fois la norme européenne…  C’est dire la fiabilité qu’ils veulent offrir aux clients sur leur vélo… » raconte Pierre Moncorgé qui avait déjà eu l’occasion fin aout de rencontrer les équipes de développement de b’Twin.

Les tests des composants sont aussi effectués sur les vélos lors d’essai sur le terrain. Ici, Christophe, responsable des tests, présente aux coureurs le test d’une fourche hydraulique en usage sur le terrain, avec des capteurs et de l’électronique embarquée. « Ils ne s’arrêtent pas au test sur machine. Ils vont plus loin pour voir les tests avec des contraintes des utilisateurs de tous les jours… C’est fascinant.  » raconte Thibaut.

En début d’après midi, après un repas partagé avec les équipes de la marque b’Twin, les coureurs ont échangé avec Vincent, le chef de produits « route », en sorte, le « papa » de la nouvelle gamme Facet.

Ici au b’Twin Village, on rappel bien que c’est avec le client que sont conçu les vélos de la marque.

« Nous avons même pu voir des machines permettant aux techniciens de gagner 6 mois sur les tests en une semaine, sur des pieces particulières… Ils sont les seuls au monde à disposer de cet équipement. » raconte Pierre.