Championnat de France Junior – le sacre d’Elie Gesbert

elie gesbert champion de france course en ligne 2013 albi

 

Retour sur les Championnats de France de l’Avenir à Albi.

Les coureurs juniors de la U19 Racing Team retenus par leur comité pour l’épreuve en ligne :

– Valentin Madouas (Bretagne)
– Damien Touzé (Normandie)
– Victor Tournieroux (Limousin)
– Pierre Idjouadiene (Lorraine)
– Léo Dulin (Auvergne)
– Teddy Rascle (Rhône Alpes)
– Jules Roueil (Pays de Loire)
– Mathieu Morichon (Limousin)
– Mathieu Fernandes (Limousin)

Le résumé de l’épreuve junior course en ligne :

Partis depuis la Cathédrale d’Albi avec un peu de retard suite à un problème mécanique de Paul Sauvage (Rhône Alpes), les coureurs s’élancent sur terrain sec pour 140 kms de course. Ca roule vite, le peloton est étiré à l’entame du 2nd tour de circuit. Un groupe de 9 hommes arrivent à s’extraire quelques temps, avec de nombreux coureurs favoris. On y retrouve Rayanne Bouhanni (Lorraine), Paul Sauvage et Rémi Rochas (Rhône Alpes), Clément Barbeau (Aquitaine), Axel Journiaux et Valentin Madouas (Bretagne), Damien Touzé, (Normandie), Rémi Cavagna (Auvergne) et Thomas Lazzaroni (Bourgogne). Autant dire, une échappée qui pourrait bien faire des dégats. Mais derrière on ne se laisse pas faire et l’échappée est revue. Rayanne Bouhanni est seul en tête au kms 116.  A la fin du premier tour, le Champion d’Europe, Franck Bonnamour (Bretagne) est pointé avec 1’30 ». L’homme de tête fait son bonhomme de chemin pris en chasse par un groupe de contre. Il est rejoint par Benoit Cosnefroy alors que le local, Etienne Fabre (Midi Pyrénées), 4ème au CLM et 3ème l’an passé chez les cadets abandonne sur chute (cadre cassé). L’échappée n’arrive pas à prendre plus de 20″ et est tenue à porté de fusil par le peloton très nerveux décidément.

Après 30 kms de course, abandon de Franck Bonnamour (Bretagne), Champion d’Europe. Une chute en début de course à mis 2 des principaux favoris hors jeu. A la fin du 2nd tour, les deux hommes de tête ont une trentaine de seconde d’avance sur un groupe de contre, précédant le peloton bien étiré en file indienne. Rien n’est fait. Des petits groupes de contre se forment. On y retrouve dans le 1er contre composé de 9 coureurs, Damien Touzé (Normandie). Juste derrière un autre groupe de 6 coureurs avec Valentin Madouas (Bretagne) qui rentre sur le 1er groupe de contre. A 100 kms de l’arrivée, le peloton est relégué à 1 minute. Les principaux comités sont représentés devant.

Dans le groupe de devant, on retrouve plusieurs coureurs de la U19 : Damien Touzé (Normandie), Valentin Madouas (Bretagne), Teddy Rascle (Rhône Alpes). Le peloton reste à distance, 1 min. Elie Gesbert (champion de France de chrono) en dernière position du peloton, bouche fermée, alors que la pluie refait son apparition.

Après 45 kms de course, la course est  bien dynamitée. Toujours 2 hommes en tête (Bouhanni, Cosnefroy) et un groupe de contre à une trentaine de secondes qui ne s’entend pas. Normal, il y a 2 coureurs Normand qui n’ont aucuns intérêts pour l’instant à rouler. Cette mauvaise entente du groupe de contre favorise le retour d’hommes du peloton. Le groupe de contre est maintenant composé de 39 hommes. Et forcément, cela ne s’entend pas. Teddy Rascle (Rhône Alpes) en profite pour sortir du groupe de contre et est pointé à 35″. Il reste 7 tours avant l’arrivée. Mais le Rhône Alpin, junior 1 du UC Tain Tournon est rejoint par le groupe de contre qui n’a pas envie de le voir filer devant…

A moins de 85 kms de l’arrivée, le groupe de contre à tous les favoris avec une forte équipe Rhône Alpes présente (5 coureurs), les Bretons Madouas, Gaudu et Gesbert, les Normands Touzé, Porc et Chemineau… On retrouve également le vice champion de France de chrono, Jérémy Defaye (Côte d’Azur), le vainqueur de la Classique des Alpes, Aurélien Paret Peintre (Rhône Alpes), des sprinteurs comme Jérémy Lecrocq (Ile de France), Vincent Ginelli (Picardie). Y a des dégats avec de nombreuses chutes : David Gaudu (Bretagne) contraint d’abandonner et transporter au poste de secours où il retrouve 2 autres favoris Etienne Fabre et Franck Bonnamour (a priori pas trop grave. Rémi Rochas (Rhône Alpes) chute et repart. Derrière, certains sont lâchés comme Mathieu Morichon (Limousin).

Les deux hommes de tête profitent que le peloton se relève. 1 min d’avance à 82 kms de l’arrivée. Derrière, un nouveau groupe de contre tente sa chance : Traca, Lhermitte (Ile de France), Sellier (Pays de la Loire), Thomas, Capot (Midi-Pyrénées), Le Turnier (Aquitaine), Valentin Madouas (Bretagne). L’écart est conséquent à moins de 70 kms de l’arrivée : 1’12 »

valentin madouas albi

Nous ne sommes même pas à mi course, et les dégats sont là : Plusieurs favoris sont « out » (Bonnamour, Fabre, Gaudu…) de nombreux abandons, et des coureurs de partout.

A mi course : toujours 2 hommes en tête (Cosnefroy et Bouhanni), un groupe de contre qui a reçu du renfort. On y retrouve 3 coureurs de la U19 : Victor Tournieroux (Limousin), Valentin Madouas (Bretagne), Damien Touzé (Normandie). La composition du groupe de contre (source DV) : Paret-Peintre, Roux (Rhône-Alpes), Hue (Pays de la Loire), Tournieroux (Limousin), Vincent (Franche-Comté), Gesbert, Journiaux, Madouas (Bretagne), Lacroix (Provence), Cavagna (Auvergne), Touzé et Porc (Normandie) Bellucci (Franche-Comté), Lecrocq, Traca, Lhermitte (Ile de France), Sellier (Pays de la Loire), Thomas, Capot (Midi-Pyrénées), Le Turnier (Aquitaine), Van Haverbeke (Nord-Pas-de-Calais).

tete de course
La tête de course

Dans le groupe de contre, on ne s’entend pas. Elie Gesbert (Bretagne) fait tout pêter dans la côte. Valentin Madouas s’accroche, Victor Tournieroux, Damien Touzé ne peuvent suivre.

elie gesber

A moins de 60 kms de l’arrivée, c’est fini pour Benoit Cosnefroy et Rayanne Bouhanni repris par l’avant du groupe de contre composé par Elie Gesbert (Bretagne) et Frédéric Porc (Normandie). Cette nouvelle tête de course à 4 coureurs compte 30 secondes d’avance sur le groupe de contre.

Depuis le début de l’épreuve, on peut dire qu’il ne sais pas passé une minute sans actions, rebondissements, chutes et autres évènements de course. La moyenne est haute avec 40 km/h. Côté abandon, Jules Roueil (Pays de Loire) et Mathieu Morichon (Limousin) ont abandonnée tout comme les pistards Ginelli, Ermenault, Barbeau…

Il reste 4 tours avant l’arrivée. Cela se regroupe sur l’avant avec un retour rapide de ce qui reste du peloton. On retrouve 3 coureurs U19 : Valentin Madouas, Damien Touzé et Victor Tournieroux dans le groupe de tête de course. Il reste environ 50 kms à parcourir. Rien n’est fait.

Nouvelle situation : trop nombreux en tête de course, un groupe sort composé de : Le Turnier (Aquitaine), Cosnefroy (Normandie) Defaye (Côte d’Azur), Lepinglard (Pays de Loire), Thomas (Midi-Pyrénées), Journiaux (Bretagne). Derrière le groupe de contre est composé des favoris est pointé à une vingtaine de secondes : Godon, Roux (Rhône-Alpes), Sellier, Darmont, Hue, (Pays de la Loire), Havot (Champagne Ardenne), Tournieroux (Limousin), Vincent (Franche-Comté), Gesbert, Madouas (Bretagne), Lacroix, Meyer (Provence), Cavagna (Auvergne), Touzé, Porc, (Normandie), Lecrocq, Traca, Lhermitte (Ile de France), Capot (Midi-Pyrénées),Van Haverbeke (Nord-Pas-de-Calais), Bouhanni (Lorraine), Moreau (Picardie). Il reste moins de 45 kms.

On s’entend pas dans le groupe de contre. Résultat, l’échappée prend le large au moment d’aborder les 3 derniers tours et le contre se fait reprendre par le peloton. Nouvelle situation de course : 6 coureurs en tête avec 1’13 » d’avance avec les coureurs suivants : Le Turnier (Aquitaine), Cosnefroy (Normandie) Defaye (Côte d’Azur), Lepinglard (Pays de Loire), Thomas (Midi-Pyrénées), Journiaux (Bretagne). Pas de Rhônalpin ni de coureurs de l’Ile de France. On devrait s’attendre à une réaction du peloton composé d’une cinquantaine de coureurs.

L’écart entre la tête de course est passée d’1’25 » à moins de 50″ en quelques kilomètres. Ca bouge et les coureurs commencent à sentir la fatigue à moins de 35 kms du but.

L’échappée est pris en chasse par un groupe de contre dans lequel on retrouve Valentin Madouas et Victor Tournieroux. Ce groupe est pointé à 58″ à 25 kms de l’arrivée. A 45″ derrière, Pierre Idjouadiene en chasse patate. Le peloton frise les 2′ de retard sur la tête de course.

teddy pierre2 valentin victor

A moins de 20 kms, c’est encore Elie Gesbert, non content d’avoir un titre national en CLM, qui remet le couvert et reviens sur la tête de course qui a explosé au passage. Il y en a partout. Les organismes sont mis à rudes épreuves.

Dernier tour, est ce que le groupe de contre va revenir sur la tête de course ? L’écart est à 50″. Les bretons sont surnombre avec Journiaux et Gesbert. Forcément Elie Gesbert. Son titre en CLM lui donne des ailes. Le Breton sort de la tête de course seul. Derrière son collègue Axel Journiaux se bat pour la 2nde place.

Arrivée : Elie Gesbert, le Breton signe le doublé CLM / Course En Ligne, et le doublé « breton » puisque Axel Journiaux monte sur la 2nde marche du podium. 3ème Mathias Le Turnier.

Côté U19, on retrouve 15ème Victor Tournieroux (Limousin) et 18ème Pierre Idjouadiene (Lorraine)

1 Elie Gesbert (Bretagne)
2 Axel Journiaux (Bretagne)
3 Mathias Le Turnier (Aquitaine)
4 Jérémy Defaye (Côte d’Azur)
5 Antoine Leplingard (Pays de la Loire)
6 Baptiste Bouchet (Provence)
7 Rémy Rochas (Rhône Alpes)
8 Victor Langellotti (Côte d’Azur)
9 Julien Roux (Rhône Alpes)
10 Hugo Bouguet (Normandie)
11 Valentin Deverchere (Rhône Alpes)
12 Dorian Godon (Rhône Alpes)
13 Benoît Cosnefroy (Normandie)
14 Léo Vincent (Franche-Comté)
15 Victor Tournieroux (Limousin)
16 Benjamin Thomas (Midi-Pyrénées)
17 Amaury Lhermitte (Ile de France)
18 Pierre Idjouadiene (Lorraine)

Les classements complets : http://wp.me/P1bgBF-2FD

Résultats des juniors de la U19 :

15 – Victor Tournieroux
18 – Pierre Idjouadiene
32 – Damien Touzé
34 – Mathieu Fernandes
39 – Léo Dulin
41 – Valentin Madouas
49 – Teddy Rascle
abandon : Jules Roueil, Mathieu Morichon

sources : DirectVélo, et sur le terrain (photos + infos) Nicolas Boisson, Ronann Vivier, Sandy Dujardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :