Carnet de route de Constant THIEBAUT : « Kuurne en ligne de mire »

Constant THIEBAUT, junior 2 cette saison, nous livre ses impressions à travers son carnet de route.
A quelques jours de ton début de saison, peux tu nous dire comment ca se passe ?
A quelques jours du JOUR-J, l’impatience est de plus en plus grande. Les sensations arrivent malgré le mauvais temps en Picardie depuis une ou deux semaines qui perturbe de ce fait mes entraînements. De plus, le foncier étant terminé, donc je fais des exercices d’intensité car les courses reprennent dans moins de 2 semaines maintenant. Plus que 2 semaines d’entrainements dont le repérage de Kuurne-Brussel-Kuurne en compagnie de la U19 avant que les courses reprennent.
Comment abordes tu ta 1ère compétition de la saison ?
Ma 1ère compétition aura lieu en Belgique, le 26 février sur Kuurne-Brussel-Kuurne. Je n’ai pas d’objectif précis pour l’instant mais j’espère que j’aurai déjà une bonne forme physique pour essayer de faire quelquechose dès la 1ère course de la saison et surtout me mettre en confiance sur les courses telles que Lillers, les Boucles de Seine et Marne et la Berneaudeau qui seront les 3 autres courses qui suivront Kuurne et qui sont d’un haut niveau également. Je suis confiant du fait que j’ai déjà une année d’expérience en J1 et j’ai fait une préparation normalement plus poussée pour être prêt plus rapidement dans la saison.

Depuis plusieurs semaines tu testes un vélo BTWIN FACET 7 équipé SRAM Rival. Quel est ton point de vue ? Tes impressions ?
Je suis vraiment satisfait. Je n’ai rien à redire sur le matériel, je n’ai pas encore entendu un seul bruit sur mon vélo. Je le trouve beaucoup plus rigide que mon ancien cadre. Il a du répondant ! Il est vraiment confortable et je prends plaisir à le piloter surtout lorsque j’ai de bonnes sensations. J’ai vraiment hâte de voir son rendement en compétition.
Le froid a été bien présent ces temps ci. Comment t’es tu adapté à cela ?

Avec ce froid, j’ai plutôt privilégié des séances d’intensité sur mon HomeTrainer, plutôt que de les faire dans le froid avec le risque que mes articulations en prennent un coup. De ce fait, malgré le froid, j’arrive quand même à gérer mon programme plutôt que de rouler a l’extérieur sans faire d’exercice. Au niveau vestimentaire, je n’ai presque rien changé, à part mettre une 2ème paire de gants polaires au dessus des gants CRAFT, un bonnet que l’on peut ouvrir pour le mettre au niveau de mon cou, et enfin je mets le bonnet CRAFT qui est vraiment léger et tiens hyper chaud à la tête. Enfin, j’ajoute un peu de pommade chauffante sur mes pieds et mes mains avant de partir a l’entrainement et comme çà, j’ai bien chaud pendant tout l’entrainement.